La pénurie d'eau pendant la grossesse

La pénurie d'eau - un état pathologique au coursla grossesse, ce qui indique un manque de liquide amniotique dans le placenta. Ce problème se produit dans 20% des femmes enceintes et se heurte à des complications graves pour le bébé et la mère.

La valeur de liquide amniotique dans le développement du fœtusIl ne peut pas être surestimée, car alors le bébé reçoit de l'oxygène, les nutriments oligo-éléments nécessaires au développement physiologique et mental, les hormones, les sels, des vitamines et d'autres substances qui fournissent une forme saine pendant les restes du fœtus.

Si les médecins ont diagnostiquéle manque pathologique de liquide amniotique, le développement de la grossesse se produit en fonction de ce que le problème est identifié terme. En règle générale, la période la plus dangereuse est la période du deuxième trimestre. Par exemple, si oligohydramnios est diagnostiquée dans le premier trimestre, il ne sera pas affecter le développement de l'embryon, et le troisième - le risque augmente de sorte que les médecins recommandent l'avortement ou prématurée césarienne. Notre site vous dira les lecteurs sur les principales caractéristiques de cette pathologie, les symptômes et le traitement de la pénurie d'eau.

conséquences dangereuses de la pénurie d'eau pendant la grossesse

la grossesse, le développement prénatal, la gynécologie, oligohydramnios, placenta

Le manque de liquide amniotique pendant la gestation bébé peut entraîner des complications extrêmement désagréables pour la mère et pour les miettes. Considérer les conséquences les plus fréquentes de polyhydramnios:

  1. Complications dans le développement global de l'embryon - la malnutrition, etc. gemitsefaliya.
  2. hypoxie fœtale en raison de la pénurie d'oxygène.
  3. travail faible (dans 80% des cas).
  4. L'apparition de constrictions amniotiques, t. E. Fusion de certaines zones de la peau.
  5. Intervention prolongée et accouchement difficile.
  6. inactivité physique foetus en réduisant l'espace intérieur (entraîne une luxation de la hanche, la déformation de l'os du crâne, la colonne vertébrale, clubfoot, etc.).
  7. la perte de sang accrue lors de l'accouchement, ce qui complique la période post-natale.
  8. La pénurie d'eau peut provoquer des contractions prématurées, de sorte que la lumière sera morte ou prématurée bébé.
  9. Il augmente la probabilité de mort fœtale.
  10. Risque élevé d'accouchement par césarienne (dans 50% des cas).

Cependant, il ne faut pas perdre courage, et configurerlui-même sur l'issue tragique. Ce diagnostic ne se produit pas très souvent, et dans la plupart des cas, les médecins à diagnostiquer les anomalies à un stade précoce. En outre, dans la pratique médicale souvent il arrive oligohydramnios modérés que pratiquement aucune menace pour le développement du bébé et de la santé de la mère. La principale chose - d'écouter attentivement les changements de son corps et de chercher des soins médicaux immédiatement.

Les causes de la maladie

la grossesse, le développement prénatal, la gynécologie, oligohydramnios, placenta

Le plus dangereux quand un manque de liquide amniotique- Est-ce que les manifestations physiologiques sont pratiquement absentes. Une femme enceinte se sent bien, sans se douter qu'à cette époque exacerbée par une pathologie complexe. Dans certains cas seulement sont des femmes particulièrement sensibles peuvent ressentir de l'inconfort et de la douleur des symptômes au moment des mouvements foetaux.

Il est certain de déterminer si la femme enceinteoligohydramnios, peut seul spécialiste. Ainsi, le gynécologue est capable de détecter un manque de liquide amniotique, les départs suivants:

  • l'enfant est sérieusement en retard sur les normes de développement naturel;
  • l'estomac n'atteint pas une taille suffisante à la durée de la grossesse;
  • la hauteur de l'utérus et l'emplacement de son fond ne sont pas corrects.

Lors de la détection de ces manifestations, spécialistepeut diagnostiquer "oligohydramnios". Pour confirmer ou infirmer l'hypothèse, il est nécessaire d'envoyer une femme enceinte, une échographie. Cette étude permet de voir exactement la quantité de liquide amniotique et d'identifier l'état général du foetus et pour déterminer la gravité de la maladie.

Tests et diagnostic

la grossesse, le développement prénatal, la gynécologie, oligohydramnios, placenta

Avant de pouvoir affecter le bon gynécologuethérapie, il est nécessaire de diagnostiquer exactement ce qui était la cause de la pénurie d'eau. L'étendue de l'absence de liquide amniotique peut être déterminée par la réalisation de ces essais et examens suivants:

  1. doppler et États-UnisEn ce qui un spécialiste peut révéler:
    • la qualité et l'intensité de la circulation sanguine dans les artères utérines mères, et le cordon ombilical et de l'artère cérébrale de l'embryon;
    • le volume de liquide accumulé dans l'ovocyte;
    • de préciser le degré de déviation du développement physiologique de l'enfant de la norme.
  2. La prise de sang pour l'analyse totale et de l'urine, etprenant frottis pour déterminer les agents responsables des infections et des infections sexuellement transmissibles. Cette méthode de diagnostic éliminerait ou confirmer la possibilité d'une infection / infection virale de l'embryon, ce qui entraîne la pénurie d'eau est apparue.
  3. CTG - est réalisée pour le diagnostic de l'enfant bien-être dans l'utérus de la mère.

En plus des méthodes d'examen médical, il est extrêmementil est important d'interroger le psychologue et la femme enceinte. La volonté plus honnête et sincère de ses réponses, plus il est facile de déterminer la cause de la maladie et pour aider l'enfant. Il est important d'établir si un alcool abusé enceinte, tabac ou allergènes produits. Peut-être future nouvelle mère a pris des médicaments, et ainsi de suite.

thérapie traditionnel pour oligohydramnios

la grossesse, le développement prénatal, la gynécologie, oligohydramnios, placenta

Méthodes de traitement des oligohydramnios pendant la grossesseElle varie en fonction de la cause sous-jacente de l'apparition de cette condition. En outre, le procédé de traitement affecte la gravité de la maladie et de la période de gestation. Seulement après un examen approfondi et un diagnostic des causes de la pénurie d'eau les méthodes ci-dessus, le médecin peut déterminer le paquet de mesures pour le traitement.

Le traitement peut être réalisée en deux variantes: out - avec un développement modéré de l'état pathologique, et à l'hôpital - si le degré de rareté de l'eau menace la santé et la vie de la mère. Par exemple, si une femme souffre d'obésité, les experts lui ont nommé un régime spécial qui ne nuira pas au développement physique du futur bébé. Cette mesure permet de restaurer la fonctionnalité normale du placenta.

D'une manière générale, le traitement est basé sur une approche globaleprendre des vitamines et des médicaments qui peuvent éliminer la source de la pénurie d'eau anormale. La principale chose que la future mère a suivi sa fortune, a mené une vie saine et à chercher de l'aide médicale à la première suspicion de l'évolution de la pénurie d'eau.

Laisser une réponse