Traitement annexites

Le traitement précoce des infections inflammatoiresorganes génitaux externes (vulvite et vaginite) conduit à une récupération rapide des femmes. Si nous traitons la question à la légère, les agents pathogènes pénètrent dans le vagin dans les ovaires et les trompes de Fallope, l'amenant à développer une inflammation forte.

De l'infection génitale interne pour se débarrasserbeaucoup plus difficile. Maladie inflammatoire des appendices (ovaires et les trompes de Fallope) appelé annexites. Les statistiques confirment que chaque troisième jeune femme est familier avec cette maladie de première main, et plus de la moitié des cas devient annexites chronique.

Les causes de la maladie

annexite, l'inflammation, la gynécologie, l'infection, appendices, des ovaires

  1. La première place parmi les facteurs qui causent annexites,occuper les infections qui se transmettent par contact sexuel. Les pathogènes sont des chlamydia, des micro-organismes gonocoques et trichomonazice, dans certains cas, l'inflammation se développe dans l'activité vigoureuse de Staphylococcus aureus.
  2. La deuxième condition commune adneksitarelations non protégées sexuels, partenaires sexuels multiples dans un court laps de temps, la reprise prématurée des rapports sexuels après l'accouchement, l'avortement ou la chirurgie gynécologique.
  3. Réduction de l'immunité globale de l'organisme. Le stress, la fatigue, la mauvaise alimentation rendre le sexe plus juste plus sensibles à diverses infections, y compris annexites à.
  4. Hypothermie.
  5. Dispositif intra-utérin.

Signes adneksita

annexite, l'inflammation, la gynécologie, l'infection, appendices, des ovaires

Le développement rapide de l'inflammation aiguë des appendices - provoque l'hospitalisation immédiate du patient. Cette condition est très graves conséquences sous la forme d'un abcès des ovaires, péritonite, Des cavités purulentes dans les trompes de Fallope. Le patient doit respecter le repos au lit. La douleur qui accompagne annexites aiguë, éliminer les médicaments analgésiques. Inflammation médicaments antibactériens traiter un large spectre d'action. la chirurgie est indiquée pour l'élimination des conséquences du processus de purulent.

antibiotiques et utilisées pour le traitement des formes chroniquesadnexite avec la seule différence étant qu'ils sont choisis, compte tenu du type d'agent, et pour neutraliser les inflammatoires outils de l'utilisation de corticoïdes. Dans le contexte du traitement primaire est nécessaire pour mener à bien stimulant immunitaire et des activités de restauration. Bien établi dans la lutte contre annexite diverses techniques de physiothérapie: paraffine, magnétothérapie, UHF-thérapie, thérapie de boue.

Adnexite et la médecine traditionnelle

L'auto-traitement à la maison avec des conseilsMédecine traditionnelle vrai si les appendices inflammation lente. MirSovetov avertit que l'utilisation des recettes "de grand-mère" pour éliminer les symptômes de la forme aiguë de la maladie ne peut pas, en raison de ses complications potentiellement mortelles du patient!

annexite, l'inflammation, la gynécologie, l'infection, appendices, des ovaires

Pour éliminer les phanères inflammatoires utilisésdouching, bains de la hanche, lavement des infusions et décoctions à base de plantes. La médecine traditionnelle connaît beaucoup de remèdes à base de plantes, des propriétés médicinales qui peuvent réduire l'inflammation: la camomille, acore, la sauge, l'écorce de chêne, achillée, séries, moustache d'or.

Les recettes suivantes sont prouvés pour aider à éliminer l'inconfort de la maladie sans nuire à la santé:

  1. Faire bouillir quelques feuilles de lait blancle chou. Verser le bouillon dans un petit pot, puis assis sur elle, et pour 10 - 15 minutes, prendre un bain de vapeur. La procédure peut être fait un nombre illimité de fois, jusqu'à ce qu'il ne gêne.
  2. Pour la préparation de ce médicament dont vous avez besoinMélilot officinal, centaurée (herbe) et la mère-et-belle-mère (fleurs) à parts égales. Mélanger les matières premières et de verser l'eau bouillante 1 c. l. mélange. Insister signifie 50-60 minutes, puis filtrer. Médecine boire 6 fois par jour pendant un quart de tasse pendant 3-4 semaines. De une relation intime dans cette période, il est recommandé de s'abstenir.
  3. Dans un verre plein d'ébullition baies de genièvre d'eau rouler 15 et laisser reposer pendant 4 heures. Anti-inflammatoire prendre 1 c. l. 3 fois par jour. La durée du traitement est de 10-14 jours.

La prévention des maladies

annexite, l'inflammation, la gynécologie, l'infection, appendices, des ovaires

Pour se protéger, la femme doit suivre un certain nombre de règles simples:

  1. Adnexite développe souvent après avortement. S'il n'y a pas d'autre choix et l'opération est inévitable pourprocédure d'avortement, essayez de choisir une bonne clinique et le médecin vérifié, crédible. Toutes les activités impliquant la pénétration de la cavité utérine (set raclage spirale de l'utérus, et ainsi de suite. N.) doit être effectué en conformité avec toutes les règles d'hygiène.
  2. Eviter les rapports sexuels non protégés avecpartenaire, qui ne peuvent pas encore pleinement confiance. En l'absence de contraception barrière dans la cavité vaginale peut pénétrer les agents pathogènes qui causent plus tard annexites de développement.
  3. Au cours des rapports sexuels avec un partenaire régulieril existe également un risque de développer annexites. Le plus souvent, cela se produit en raison de l'éruption de l'alternance du sexe anal et vaginal sans préservatif. Les bactéries intestinales qui entrent dans la vulve et l'utérus, il est extrêmement dangereux pour la santé des femmes.
  4. Primp préalablement consulté laPrévisions météo, garder vos pieds au chaud et au sec, ne pas se percher sur une surface froide. Hypothermie - un véritable précurseur de annexites. S'il vous plaît noter que surfusion et simple que possible, même dans la saison chaude - période assis sous un fort courant d'air du ventilateur (climatiseur), ou une longue de temps à nager dans les eaux libres.
  5. Ne pas oublier de subir régulièrement un examen pelvien (2 fois par an).

Ces recommandations sont polyvalents - ils peuvent être utilisés pour éviter de nombreuses maladies graves des organes génitaux externes et internes.

Laisser une réponse