Quel est le rejet

teneur

  • Qu'est-ce que - le rejet?
  • Les symptômes de rejet
  • Comment prévenir le rejet?


  • Больные, перенесшие пересадку почки, их родные и близкие боятся даже слышать слово «отторжение». Больше всего их пугает, что после всех пережитых трудностей новую почку не удастся сохранить и придется вновь вернуться на диализ.

    Malheureusement, l'épisode de rejet peut se développer,malgré tous les efforts pour l'empêcher. Toutefois, si vous identifiez le rejet dès les premiers stades et de commencer le traitement rapidement, dans la plupart des cas, le processus peut être arrêté et éviter des lésions rénales irréversibles. Comprendre que ce rejet et d'apprendre ce qu'il faut faire pour les surmonter - qui devrait vous aider et votre famille à se débarrasser de l'anxiété.



    Qu'est-ce que - le rejet?

    Le «rejet» un mot entendu quelque chose soudaine etinévitable. En fait, le rejet ne se produit pas toujours rapidement et rapidement, et avec des soins médicaux adéquats peut faire face. Au cours d'un épisode de rejet transplantés rénaux (il est aussi appelé "allogreffe") est atteint et ne peut pas fonctionner correctement. Mais cela ne signifie pas toujours que le rein cesse de fonctionner complètement. la transplantation moderne peut faire beaucoup pour ralentir le rejet et la restauration de la fonction rénale.

    Actuellement, la procédure de sélectionl'organisme compétent avant la transplantation, la technique chirurgicale, ainsi que des médicaments, qui sont utilisés après la chirurgie pour prévenir le rejet, sont devenus beaucoup mieux et plus parfait. Par conséquent, les épisodes de rejet ou de la cessation de la fonction de rein transplanté sont de plus en plus rares. Cependant, chez certains patients un ou plusieurs épisodes de rejet sont très attendus. Essayez de comprendre pourquoi votre corps ne peut pas "reconnaître" le rein transplanté.

    Quel est le rejetNotre corps a un naturel étonnantsystème de défense. Il est appelé «système immunitaire» et nous protège de tous les étrangers - qui ne fait pas partie du corps. Ces «envahisseurs» sont des bactéries, des virus, des champignons, des vers, ainsi que les tissus transplantés rénaux ou d'autres organes prélevés sur une autre personne. Même le rhume ou la grippe activer tout le système immunitaire, qui parle aussi de l'ensemble des organes étrangers!

    Наша иммунная система – это «армия», состоящая из «солдат», которыми являются особые клетки, вырабатывающие защитные вещества. Вот как они сражаются. «Солдаты передового отряда» – это клетки крови, которые называются «лимфоциты» (один из видов белых кровяных телец – лейкоцитов). Когда иммунная система встречается с чужой тканью или клеткой (такое чужеродное вещество называется «антиген»), лимфоциты тут же встают в строй, чтобы уничтожить «чужаков».

    L'antigène est une substance protéique. Chacun de nous a son propre jeu individuel d'antigènes. Kidney une autre personne a ses propres antigènes qui sont différents des vôtres. Voilà pourquoi votre corps perçoit transplanté comme quelque chose d'étranger rein. Lymphocytes reconnaissent les antigènes étrangers et les attaquent. Certaines substances sous forme de lymphocytes sont appelés «anticorps». Ces anticorps sont l ' «arme» contre les «envahisseurs». Le bruit de la bataille à la hâte et plus de cellules nouvelles. Imaginez la réaction immunitaire - ce qui est quelque chose comme une petite bataille qui a joué dans votre corps.

    Normalement, votre «armée d'autodéfense" recherches très habilement et détruit l'ennemi.

    Проблема состоит в том, что иммунная система действует независимо от Вашей воли. Лимфоцитам все равно, кто перед ними – вирус обычной простуды или пересаженная почка, которая так нужна Вашему организму. Лимфоциты, обнаружив чужие антигены, как всегда, хотят прийти к Вам на помощь, они атакуют трансплантат, воспринимая его как «врага», и тут-то и может развиться эпизод отторжения. С «точки зрения лимфоцитов», если допустить, что у лимфоцитов есть точка зрения – они одержали победу, а для Вас и для Вашего врача – это крайне нежелательное посттрансплантационное осложнение.

    Selon le moment où et comment développerépisode de rejet, identifier plusieurs types de rejet, que vous pouvez entendre des médecins. Le type le plus commun de rejet - il est un rejet aigu. Le risque de développer un rejet aigu est le plus élevé au cours des premiers mois après la chirurgie. Mais au cours de la première année, vous devez être en garde contre l'apparition de tout symptôme de rejet. Le rejet aigu peut parfois se développer plus tard, afin de l'empêcher nécessaires des tests de laboratoire réguliers et les changements correspondants dans le dosage de traitement médicamenteux.



    Les symptômes de rejet

    Quels sont les symptômes de rejet naissante? Dans certains cas, aucune violation de la santé ne peuvent pas être. Mais parfois, l'exclusion se fait sentir certains symptômes. Il y a plusieurs symptômes qui causent des médecins de vigilance transplantation. Leur identification rapide vous permet de prendre les mesures nécessaires spaseniyupochki. Il faut donc surveiller quotidiennement les signes vitaux tels que la fréquence cardiaque et la température corporelle. Vous pouvez détecter la fièvre, la douleur dans la zone conjointe post-opératoire, un gonflement, une diminution de la quantité d'urine, pouls rapide, la pression artérielle, la prise de poids ou de se sentir mal. Dans ce cas, vous devez immédiatement signaler toute anomalie détectée votre greffe de médecin.



    Comment prévenir le rejet?

    Après l'opération (et parfois avant), vous serez affectémédicaments pour prévenir le rejet. Ils sont appelés «immunosuppresseur» ou «immunosuppresseurs», parce que leur but - de supprimer votre système immunitaire pour l'empêcher d'attaquer ou d'endommager le nouveau rein. Le mécanisme d'action ont utilisé dans les médicaments de transplantation rénale différents, mais chacun d'entre eux, d'une manière ou d'une autre, inhiber l'activité des lymphocytes. Et comme les lymphocytes ne différencient pas votre corps de l'ennemi (virus malveillants de la grippe) et autres (rein transplanté) et ne distingue pas entre les lymphocytes immunosuppresseurs lutte contre les agents infectieux et greffe attaque. Par conséquent les patients recevant une immunosuppression, ont une sensibilité accrue à l'infection et ont besoin d'une protection supplémentaire.

    En outre, comme un effet thérapeutiqueles immunosuppresseurs et leurs effets secondaires, sont directement dépendantes de la dose. Choisissez une combinaison de médicaments et les doses de travail nécessaires pour prévenir le rejet et sûr en termes de complications, le médecin ne peut que spécialiste sur la base d'une enquête exhaustive.

    Sur vous dépend de la rapidité de l'inspection etla mise en œuvre de toutes les recommandations du médecin. En d'autres termes, pour votre sécurité et pour le bien-être de vos reins ont besoin de coopérer activement avec le médecin. Surmonter la peur et de l'anxiété sur le rejet du rein transplanté commence par la formation d'une attitude positive à ce problème. Cela signifie que le mode de réalisation de bonnes intentions en action.

    L'un des patients qui ont eu une greffe de rein,Il a dit que chaque matin mentalement attirée sur les cellules de votre système immunitaire, "Hey, vous, amis, que les reins - notre nouvel ami mutuel. Vous êtes là avec elle pas vraiment querelle, nous allons plus facile - et nous allons tous être beaucoup mieux, "Nous ne savons pas exactement si cette formation auditive agit sur le système immunitaire, mais nous savons la chose principale - que le patient est très bien comporté. Il dit: «J'observe toujours toutes les instructions de mon médecin, la transplantation et suivre tous ses conseils à la lettre. Cela signifie que je ...

    • Prenez tous les médicaments exactement comme je l'ai dit;
    • tous les jours je vérifie les indicateurs les plus importants pour la santé;
    • louer régulièrement les analyses nécessaires;
    • J'essaie d'éviter les infections et d'autres maladies, le plus tôt possible;
    • занимаюсь физическими упражнениями, хорошо питаюсь, но слежу за тем, чтобы не слишком прибавить в весе ».

    Он утверждает: «Если соблюдать все эти правила,то об отторжении больше нечего беспокоиться. Если можно так выразиться, я «отверг» отторжение. Поэтому я могу не волноваться, и заняться что для меня действительно важно – наслаждаться каждым днем новой жизни, которую дала мне новая почка».

    В современной трансплантологии основным базисным препаратом является циклоспорин, с появлением которого непосредственные и отдаленные результаты пересадки почки достигли принципиально иного уровня по сравнению с «доциклоспориновой эрой».

    Cette préparation nécessite une relation très sérieusela sélection de la dose, puisque la réduction de sa teneur dans le sang au-dessous de la "dose thérapeutique" conduit à une forte diminution du rendement et à des concentrations plus élevées, voire légèrement au-dessus de la "dose thérapeutique" de développer des effets secondaires graves. Par conséquent, chaque patient recevant cyclosporine, doit savoir comment et pourquoi la concentration du médicament, et sur lesquels les indicateurs devraient être ciblés.

    Merci aux médicaments modernes -immunosuppresseurs et améliorer les méthodes de traitement utilisées dans la transplantation, de nombreux patients ne se produisent pas un épisode de rejet. Si vous suivez les instructions de votre médecin de greffe et de mener une vie saine, vous aurez une grande chance de sauver le nouveau rein, qui vous donnera de nombreuses années de la vie.

    Laisser une réponse